Saga "GURVAN" / 3 tomes


2013
ISBN : 

Réédition des trois tomes de la saga GURVAN parus aux éditions Fleuve Noir

Depuis des générations, un conflit implacable sévit entre la Terre et ses lointains descendants. 

Le front se trouve dans l’espace, et chaque planète, chaque forêt d’astéroïdes s’est changée en champ de bataille. Dans cette machine de guerre absurde qu’est devenue la société, les soldats génétiquement sélectionnés sont produits en série. Parmi eux Gurvan, simple pilote d’intercepteur, subit la dure réalité des combats. La perte des amis, la fatigue des missions qui s’enchaînent, les défaites et les victoires... la fraternité aussi. Et l’amour.

Mais quand la durée de survie des équipages ne cesse de se réduire, Gurvan pourra-t-il espérer voir un jour revenir la paix ?

Un clin d'oeil au "Grand cirque" de Closterman (les passionnés d'aviation apprécieront). Une réussite sans précédent du space opera français. A lire et à relire avec délectation.

========================================


              

1 ere édition (image de gauche)
N° : 1612
1988
ISBN : 2-265-03766-4

3ème tome de la Saga "Gurvan".

Ce fut une nuit pénible. Au jour, rien ne s'était passé et c'était illogique. 

L'ennemi n'aurait pas dû se contenter de ces missiles, il aurait dû venir sur place, soit parce qu'il pensait avoir rasé la base, soit pour donner l'assaut. Ou encore il aurait dû lancer d'autres engins. Des engins qui représentaient, en eux-mêmes, une surprise. Complètement dépassés !
L'armée terrienne n'avait utilisé des missiles, et d'une tout autre technologie, qu'au début de la guerre, pour l'entraînement au tir. Elle y avait renoncé très vite parce qué c'étaient des cibles vraiment trop faciles pour les tireurs au thermique lourd... 

Gurvan changea de position et regarda au dehors. Le toit de son poste de pilotage était relevé, basculé vers l'avant. Il avait fait vraiment froid, cette nuit. Il avait enfilé la veste de fourrure et branché le chauffage du siège, régulièrement. Il voulait garder le poste ouvert pour écouter. Les brins d'herbe qu'il voyait étaient couverts de givre, ce qui lui donna une idée.

____________________________________

2em tome de la Saga "Gurvan".

            

1 ere édition
N° 1584
1987
ISBN : 2-265-03700-1

A l'aube ils avaient parcouru près de mille kilomètres et abordaient une région très verte, vallonnée, avec des ondulations si proches les unes des autres que la vitesse tomba sérieusement. 

Gurvan avait repris les commandes vers la fin de la nuit, après avoir dormi trois heures. Ils s'étaient relayés régulièrement sans beaucoup se parler.
Quand il aperçut la petite rivière qui se tortillait entre les collines, Gurvan freina brusquement. D'abord pour ne pas la franchir, il y avait une ligne d'arbres de l'autre côté, et aussi à cause du spectacle. Le flanc de la colline opposée paraissait mauve ! Il était couvert de petites fleurs si rapprochées qu'elles formaient un tapis d'une couleur unie ! La rivière sinuait dans le creux, changeant de direction tous les vingt mètres à peine. 

L'eau paraissait calme. Il se dit que ce coin devait permettre de se cacher facilement et ils auraient de l'eau.
_______________________________
1er tome de la Saga "Gurvan".

           
1 ere édition
N°1562
1987
ISBN :  2-265-03635-8

N° 1562 (réédition du 1er tome)

Après cette réunion. On va vous affecter à des Escadrons de perfectionnement pour des vols réels... 

Ils étaient tous réunis dans une grande salle, face à une petite estrade où se tenait un chef de Groupe. Les élèves-pilotes des deux Liaisons-école étaient rassemblés pour l'allocution de bienvenue. Déjà Gurvan se sentait dans le coup. Même le vocabulaire avait changé. On ne leur parlait plus de Flottille d'entrainement mais d' « Escadrons de perfectionnement ».

... Et ces instructeurs sont d'anciens pilotes d'Intercepteur, entre deux tours d'opérations. Suivez aveuglément leurs conseils, ils feront tout pour vous préparer au combat. Bonne chance à tous et à bientôt dans une Escadre.
Il y eut un murmure d'excitation dans la salle pendant que l'officier supérieur s'en allait. Il fut remplacé par un officier de Base qui commença à donner les consignes pour les affectations, désignant des pilotes silencieux, au fond de la salle, les instructeurs. 

Gurvan et Sybal se dirigèrent lentement vers les panneaux lumineux annonçant le partage par Escadron.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire